SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

TOURISME : AUVERGNE-RHÔNE-ALPES ENREGISTRE UNE HAUSSE DE 13% DE FRÉQUENTATION

Lundi 26 Septembre - 05:40

Société


La douceur du département de l'Ain - © DR
Alors que l'été touche à sa fin, la région Auvergne-Rhône-Alpes dresse un bilan positif de la saison estivale. Sur juillet - août, le nombre de nuitées est en hausse de 13% par rapport à l'année dernière. C'est l'Ain qui se hisse en tête des départements les plus fréquentés, devant la Haute-Savoie et le Rhône.


Cet été marque notamment le retour de la clientèle étrangère (principalement européenne), qui reste malgré tout un peu moins importante que d'habitude. Près de 20% des touristes de cet été sont étrangers contre 24% avant la crise sanitaire du Covid.

À l'inverse, la clientèle française se maintient à 80%, dont un tiers est originaire de la région. Cette part est en hausse de 6%.

Un tiers des professionnels ont eu des difficultés à recruter


"C'est un très bon été", sourit Sylvie Fayolle, vice-présidente de la Région chargée du tourisme. "On sent que la clientèle locale se renforce et se pérennise, avec une envie de plus en plus forte de pouvoir à la fois pratiquer des activités sportives type randonnée tout en ayant au même endroit la possibilité de découvrir un patrimoine."

Selon l'élue, l'été aurait pu être encore meilleur. Un tiers des professionnels sondés ont en effet indiqué avoir rencontré des difficultés à trouver du personnel. Et parmi eux, 49% ont fait le choix de réduire les temps d'activités ou de services en raison d'un manque de personnel. L'enquête réalisée par la Région auprès des professionnels du secteur fait aussi état d'une inquiétude vis-à-vis du pouvoir d'achat en baisse des vacanciers.

Pour ce qui est de la saison hivernale qui s'annonce, les élus se veulent plutôt confiants avec un taux de réservation qui atteint déjà 30% dans les stations. Plane malgré tout la crainte d'un hiver compliqué, en raison de la hausse des coûts de l'énergie... Les professionnels des Domaines Skiables de France venus de toute la région doivent justement se rencontrer à Lyon, les 29 et 30 septembre.